Frelons asiatiques prédateurs des insectes pollinisateurs
La lutte qui n'arrive pas à s'imposer

l Actualités l Sommaire 2011Sommaire 2010 l Sommaire 2009 l Pages 2008 l Échec l


Accueil

Que la mortalité de nos abeilles
ne nous empêche pas 
de saisir l'opportunités de nous moquer de nous même


Vogue notre poisson
il a quitter son bocal pour aller chahuter les apiculteurs

Après l'arrivée des frelons d'Asie et le petit coléoptère de la ruche en Italie, voici un nouvel intrus arrivé en Andorre tout aussi indésirable que le frelon à pattes jaunes. Il s'attaque aux abeilles, leur brise les pattes pour récupérer le pollen. Ces insectes au vol lent et maladroit se nourrissent également d'abeilles, mais uniquement d'abeilles porteuses de pollen. Ils consomment l'abeille sur place et emportent les boulettes de pollen. Ils ont été repérés à la fin février 2016 dans la vallée d' Andorre la Vieille. Un apiculteur Andorran  dont les ruches étaient attaquées a fait une découverte tout à fait fortuite. Ses abeilles sont installées non loin du grillage de son potager, envol vers le sud. Ces dernières ont l'habitude de passer au dessus du grillage et au retour de plonger sur la planchette d'envol. 
Ce nouveau prédateur lourd au vol lent ne peut pas lui "plonger" sur la planchette d'envol des abeilles. Donc par voie de conséquence il arrive en oblique vers la ruche et donc bute sur le grillage. Il arrive à passer la tête et le torse dans les mailles du grillage, et puis il se bloque. Il ne peut plus reculer et reste prisonnier dans le grillage. La parade à sa prolifération semble trouvée, mais comment nos abeilles vont réagir avec l'installation de grillage de type lapinière devant les ruches. 
Ces intrus vont-ils contourner l'obstacle et capturer les abeilles porteuses de pollen, en arrivant par l'arrière des ruches. Décidément nos abeilles ont encore de nouveaux soucis récurrents à l'horizon.


Son nom scientifique est : Scarabeus polyglotta

J'aurai aimé vous transmettre une bonne nouvelle pour arguer d'une bonne saison. Une fois de plus nos abeilles vont être mise en difficulté. Pour cette raison et pour bien d'autres il est important d'organiser de nombreux apéro facedebouck aux ruchers afin de bichonner les Babilles.

Bien cordialement à vous tous, bonne saison apicole 2016

Christian Ceyral

 

 

Mise en ligne le 01/04/2011 mis à jour le  01/04/2016