Frelon d'Asiatique, dégâts sur fruits, figues

Accueill Introduction l Comportements l  Destruction l Pièges l Hibernation l  Signalements l  Contact l  Rétrospective l
Précédent
Cette façon de manger les figues n'avait pas été remarquée jusqu'a présent. Dans les zones ou la présence des frelons asiatiques n'a pas été détectée, il n'a pas été observé ce type de dégâts sur les figuiers.

Une observation va être mise en place afin de débusquer ce prédateur. 

Les connaisseurs qui apprécient de déguster les figues sur l'arbre savent reconnaître un fruit mûr à point par la forme de la queue. Celle-ci n'est plus horizontale, mais inclinée vers le bas. Ce qui laisse croire à une attaque violente sur des fruits qui n'ont pas encore atteint le maximum de maturité. Elles sont attaquées par le milieu, au cœur, la peau est aussi mangée depuis l'intérieur du fruit. Ce qui veut dire qu'ils sont consommés de façon très régulière du milieu vers la peau.
Tous les fruits du même stade de maturité sont attaqués.

l Introduction l Comportements l  Destruction l Pièges l Hibernation l  Signalements l  Contact l  Rétrospective l
Accueil

Fichier créé le 08/10/2007 - mise à jour le samedi 14 mars 2009 - Christian Ceyral 

.


Précédent
 
Observation des dégâts sur figues
 -  Le début du dégât est sur le point central du fruit et se poursuit de façon symétrique vers l'extérieur et même la peau est mangée ! !.
 -  L'observation mise en place n'a rien donné. Plusieurs nids de frelon ont été détruit le même jour dans un rayon de 2 km. Il se trouvait dans ce même rayon aussi un nid de frelons européens à 600 m (vespa crabo) qui a été détruit. 
 - Deux semaines après, les figues sont bien mûres et sans aucune attaque de ce type. Pour autant, il y a encore de temps à autre quelques frelons asiatiques pris aux pièges à Sergeac (pas un de moyenne par jour).
 - L'observation des figuiers sur le plateau de Galinat (non colonisé) n'a pas apporté la présence de ce type d'attaque sur les figues.
 -