Frelon européen ou asiatique : comment les différencier ?
Frelon asiatique : lutter contre l'intrus
Limiter son impact limiter sa colonisation
Réduire l'impact de cet envahisseur sur la pollinisation
l SommaireComportements l Signalements l Pièges l HibernationContact l Rétrospective l Pour rire l
l Sécurité l Destruction l
Éradication l Localisation des nids l Comptage l
Accueil 
   

La dernière foire aux questions s'est tenue le mercredi 07 avril 2010

07/04/2010
Bonjour

Après avoir remarqué qu'un frelon asiatique venait butiner dans mes fleurs de 
camélia, j'ai accroché un piège à 1 m du sol dans celui-ci. Mais ne piégeant 
pas l'insecte, je me demande si l'endroit choisi est le bon, ne faut-il pas le 
mettre plus loin ? plutôt dans un arbre ? plus haut ?
Merci de votre réponse
cordialement Nelly

Bonjour 
L'insecte (frelon VVN) qui vient sur votre camélia, visiblement cherche à se nourrir de glucides. Il y a de fortes chances qu'il préfère les fleurs de camélia à toutes les appâts des pièges. Comment feriez vous à sa place ?, du frais ou du fermenté réchauffé : quel serai votre choix ?. Le placement du piège ne semble pas en cause, le problème est le choix de l'insecte qui n'est pas celui que nous souhaiterions. 

S'il s'agit d'une jeune reine qui a déjà son nid, elle risque ne jamais se prendre dans un piège. Solution : la raquette de badminton. 

Appâtez avec de la protéine (viande poisson etc.. hors des pièges) et tuez là quand elle s'intéressera aux protéines. C'est la seule façon que je connaisse d'éliminer un nid autour de chez vous (att. il peut y avoir plusieurs nids en construction, restez vigilante). Si à cette saison un frelon capture un insecte sur votre Camélia, c'est une reine qui à un nid et des larves, donc il ne faut pas la manquer (raquette, filet etc..)

Les pièges de printemps ne capturent que des vagabondes (semble t il) qui ne feront jamais de nid. Le nombre de nid ne baisse pas avec la pression des pièges. Hélas c'est une grosse déception. En Dordogne nous avons échoué, la Préfecture n'a aucun document faisant apparaître le moindre espoir du coté de la réduction de nombre de nid avec les pièges.

Il reste encore quelques fabulateurs** en Dordogne qui malgré cet échec continuent à brasser du vent. 

Nous sommes les seuls (frelon-asiatique) à avoir des stats, et elles sont désolantes 
http://www.frelon-asiatique.com/stats/img/bilan.pieges.nids.gif

Et pour finir, la cerise sur la pâtisserie : un reine capturée, c'est un nid de moins est une fabulation** des apiculteurs aquitains.

Cordialement Christian Ceyral 
05 53 51 62 62 

** Histoire fantasque et extraordinaire racontée par le sujet qui en est l’inventeur comme s’il s’agissait de faits réels. La fabulation est normale dans la petite enfance et aux débuts de l’adolescence. Pathologique, elle relève de la mythomanie ou du délire d’imagination.

01/03/2010
Bonjour
Pour le début de la saison de piégeage c'est à dire maintenant, ou dans
quelques semaines eu égard aux conditions météo encore froides, quel est le
meilleur appât. Ou du moins celui qui convient à cette date. S'il est vrai que
les crevettes sont attirantes pour le fin de l'été n'est-il pas meilleur de
sucrer fortement l'appât de début de saison ?
Merci de votre réponse.
Cordialement
François 

Bonjour
Le problème est que nous sommes mal placé pour donner des conseils concernant les piégeages de printemps. D'un coté nous savons depuis janvier 2008 que les pièges à jeunes reines sont inutiles. N'ayant rien à faire de mieux nous avons essayé.

A ce jour personne en France (et notamment la Dordogne citée souvent en exemple) n'est en mesure de montrer un graphique où les piéges à présumées fondatrices ont eu un effet significatif sur le nombre de nid. Nous sommes toujours dans ce que nous appellons la "Fabulation Aquitaine". Une reine capturée, ce n'est pas un nid de moins.

Voyez ou revoyez les six communes qui n'ont pas piégés CdC du Sarladais. Ces six communes sont aujourd'hui comme un trésor de guerre précieux

Une nouvelle expérimention confidentielle va voir le jour (peut être) fin mars 2010. les résultats ne seront pas connu avant 2014. Il faut des résultats qui se reproduisent en des lieux différents plusieurs années de suite. Cela s'appelle des données scientifiques. Rien à voir avec les "fabulations aquitaines"


Finalement après une conversation avec un scientifique ces jours derniers, eux aussi se posent la question : les pièges ne sont ils pas un attrait qui fait que les environs des pièges (grosse quantité 50 à 80) ont plus de nids que les espaces non piégés ?

D'autres secteurs pas du tout piégés n'ont aucune augmentation particulière du nombre de nid. Je sais que je ne vous aide pas, mais si je vous permet de réfléchir sur le sujet, vous poser des questions sans réponse pour l'instant, la recherche avance. D'une certaine façon vous y contribuez, et vos observations feront avancer la recherche.

Pour revenir aux appât, si vous connaissez la biologie des frelons en général crabo et velutina, les besoins sont les mêmes. Si vous savez aussi que les frelons (crabo et velutina) ne mangent pas d'abeilles, il vous reste à faire varier l'appât suivant la saison.

Si vous avez la chance de voir un frelon chercheur de protéines avant début juin (suivant région) c'est à ne pas en douter une reine d'un nid voisin, donc la tuer de toute urgence. Ne pas espérer qu'elle va se "prendra" dans un piège, il n'y a pas une chance sur un million. Par contre la raquette de badminton est la seule solution. Elles devaient vraisemblablement avoir mieux à faire que courir les odeurs de bière et sucre. Nous n'avons que deux années de recul, mais lorsque les pièges ne prennent plus rien, les reines qui ont un nid aux alentours viennent chercher des protéines aux ruches ou aux râteliers. Preuve est que nos pièges et nos actuels appâts n'ont pas d'utilité pour capturer les fondatrices. Dans ce cas reste la raquette de badminton qui sera sans appel, pas utile d'y passer beaucoup de temps à attendre. 

Merci de faire en sorte d'éviter le maximum de capturer d'autres insectes qui sont tous utile à notre bio-diversité, seul le velutina doit être capturé.


Cordialement Christian Ceyral

16/02/2010
<----Est-ce que les autorités (MNHN et Mme... ) ont les mêmes vues que vous, au sujet du piégeage ?
Je commence à ne plus trop savoir quelle opinion avoir à ce sujet.---->
Jacques


Bonjour

Mme Villemant était en furie le jour ou je lui fait le compte rendu de la réunion Préfectorale du 9 janvier 2008 à Périgueux. Réunion à l'initiative du Préfet de la Dordogne pour mettre en place une campagne de 8 000 pièges à jeunes reines sur le département.

Elle a dit haut et fort devant le Préfet de région à Bordeaux en mai 2008 : <<je ne connais aucun cas ou une espèce est pu être réduite par le piégeage des fondatrices. Je ne pense pas qu'il soit possible d'avoir un résultat mesurable>>.

C'est bien d'écouter ceux qui ont de l'âge, ainsi Paul un de mes voisins m'a dit lorsque je lui ai parlé de l'opération pièges des fondatrices : "tu n'arrivera à rien, cela fait 30 ans que chaque année je capture des fondatrices de frelons européens et, chaque été il y en a toujours autant".

N'ayant rien de mieux à faire nous avons essayé de façon méthodique. Il nous reste des statistiques et des graphiques forts utiles.

Disons qu'avec le temps, hélas il semblerai que Mme Claire Villemant (et Paul) ont raison. Nous échangeons très régulièrement avec Claire Villemant et ses collaborateurs. Hier encore sur le sujet de la période de la présence constatée des jeunes dans les nids à l'automne. Devant la fabulation montante en 2007, j'ai choisi' de collecter pour les scientifiques de nos instituts nationaux de recherche. En fait c'est eux qui m'ont "découvert" grâce à une campagne de recherche de territoires colonisés dont les résultats étaient rapportés au jour le jour sur internet.

N'ayant rien de mieux à faire contre le frelon noir nous avons essayé. Il nous reste des statistiques et des graphiques forts utiles. Le coté utile des campagnes de piégeage que nous avons mené est que nous avons de belles statistiques qui ne tarderont pas à "être parlante".

J'ai dû batailler pour qu'elle ne bloque pas la campagne départementale. Rapidement j'ai obtenu qu'elle nous laisse continuer notre protocole qui portait sur 300 km². Puis selon nos premières captures et devant le peu d'envergure de l'action départementale, c'est statut-co. (8 % des 557 communes le la Dordogne ont piégé en 2009 sur plan avec comptage et collecte des captures).

Pour l'instant nous ne sommes pas arrivé à prouver que la pression du piégeage soit significative. Ceux qui le prétendent ne nous pas encore présenté de documents tangibles. J'ai dû me résoudre au contact des scientifiques : une observation n'a de valeur que si elle se reproduit en d'autres dates et d'autres lieux. La réunion du 10 février 2010 sous l'égide de la Préfecture de la Dordogne n'a pas permis que soit mis en parallèle captures et recensement des nids, donc de l'efficacité de l'action de piégeage.

2010 est notre troisième année de piégeage. Mais c'est aussi la quatrième année de statistiques sur 250 km² (hors Sarlat)

Essayez le râtelier à frelon en mars, avril, mai et début juin, au fond que demandent on : la tranquillité des abeilles. Cela ne me semble pas impossible avec le râtelier.

14/03/09
Bonjour,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier de votre réponse.

Les frelons sont rayés jaune et noir sur le dessus et sont de taille très impressionnante, c'est pourquoi je pense que ce sont des asiatiques.
La nuit, ils agglutinent autour de l'éclairage public et sans doute agacés par cette lumière, sont très agressifs si l'on passe à proximité.
Je pense remettre en liberté la race européenne, s'il m'arrivait d'en capturer, qu'en pensez-vous?
Merci encore, bien cordialement,

J. P.

Bonjour

Le frelon asiatique ne vole pas la nuit.

Attention, j'ai pas la possibilité de certifier qu'ils ne volent pas la nuit avec l'éclairage public. J'ai demandé à plusieurs citadins de faire l'observation, personne pour l'instant n'a daigner me répondre. Si cette année vous aviez l'occasion de faire ce type d'observation, j'en serai ravi. Dans mes élevages de frelons asiatiques, j'ai observé qu'avec la lumière, si je ne les dérange pas intempestivement, ils ne sortent pas de leur nid la nuit. Le flash photo même très près du trou d'envol ne les affolent pas. Ils sont 4 ou 5 à pointer leurs fronts orangés au bord du trou. Ils restent dans le nid et me laisse évoluer dans la pièce.

Si vous mettez un frelon asiatique dans une pièce la nuit, à l'extinction de la lumière, il se parachute au sol et vous le trouvez exactement au dessous de l'endroit où il était lumière allumée.

Le frelon asiatique à un seul filet jaune au début de l'abdomen, toutes les autres parties sont orangée et non jaune. Le reste du corps noir, le torse velu comme une taupe si vous y regardez de près. Pour certifier un frelon asiatique, les dernières mandibules au bouts des 6 pattes sont jaunes bouton d'or, cela élimine pas mal de confusions que peuvent faire des personnes qui n'en ont pas encore vu de près. A la page dont le lien suit vous allez voir les deux espèces en photos cot-cot.

http://www.frelon-asiatique.com/vespa_crabo_et_velutina.html

Notre frelon commun dit européen (vespa crabo) est de corps marron, front jaune et abdomen à dominante jaune. Ne pas détruire les nids quand ils ne posent pas de problèmes particuliers aux alentours. Pour éviter d'être dérangé par eux au cours des soirées d'été, les alimenter à 10/15 m. avec des sucreries et une lampe au dessus. Ainsi ils consomment à l'autre éclairage et ils vous laissent en paix avec vos amis à la soirée. S'ils persistent : atteigniez une minute la lampe à votre table, ils vont allez vers l'autre lampe et trouver ce qu'ils cherchent : de l'alimentation. Ils viennent pas pour piquer, ils viennent pour quérir de la nourriture. Vous pouvez aussi leur mettre un peu de viande (gros comme une demi-noix) c'est avec les protéines qu'ils alimentent leurs larves. La nourriture est la même pour les deux espèces.

Dans le cas de l'éclairage public, ils pourraient être agressifs car ils ne trouvent rien à manger autour de la lampe, mais comme ils sont assez haut, cela ne devrait pas poser problème.
http://www.frelon-asiatique.com/vespa_crabo_et_velutina.html
  .

09/09/08
Bonjour
merci d'avoir pris en considération mon message.
En Gironde et sur la ruche attaquée les pièges fonctionnent bien et toujours; mais reste à savoir si les frelons ne sont pas plus attirés par les appâts ( crevettes grises ).
J'ai également mêlé à une crevette un formicide dans l'espoir que ce poison soit transmis aux larves mais sur ce point je ne sais pas quel sera le résultat de ce test .
Le nid n'a toujours pas été localisé il y a à proximité de la ruche beaucoup de grands arbres ( chênes, hêtres et acacias ).
Une question, si le nid est repéré sur le terrain d'un particulier pourrons nous exiger sa destruction et auprès de quel autorité ?
Restera le piégeage du printemps comme préconisé sur votre site.
Bien à vous .
J.M.L

Bonjour

Vous pourrez toujours demander au propriétaire du terrain s'il veut bien le faire détruire, ou proposer de le lui détruire vous même. 
Vous ne pourrez pas exiger sa destruction, la loi ne le permet pas. 
Donc l'apéro peu aider à solutionner le problème avant qu'il devienne non négociable. Comment voulez qu'une personne qui a passé tout l'été avec des frelons sur son arbre sans le moindre inconvénient décide de dépenser de l'argent alors qu'il sait que le nid va périr avant le fin de l'année.

Attention de ne pas faire plus de dégâts à l'environnement (utilisation de poison sans contrôle) que n'en ferai le frelon lui même. 

Ici en Périgord je n'ai jamais eu de résultat avec la crevette grise. Pourquoi ?
09/09/08

Quelques rappels

Pour les destructions de nids, les Mairies et les communautés de communes vous indiquerons selon votre département la procédure à suivre. Dans certain cas vous ne pourrez obtenir le bon renseignement. C'est une nouveauté, et le sujet n'est pas très porteur pour les prochaines élections.

Les pompiers n'interviennent jamais chez les privés, seulement dans les bâtiments et terrains publics

Il n'y a pas d'obligation de payer pour faire détruire un nid de frelons asiatiques pour les particuliers.

Les collectivités locales devraient prendre en charge une partie de la dépense si non les nids sur terrains privés ne seront pas tous détruits.

08/09/08
Bonjour
Nous avons un nid qui ressemble fort aux descriptions de votre site. Les insectes y résidant ressemblent à vos photos mais tout cela vu à 20 30m. Localisation faite sur votre site

J'ai pris des photos que je peux vous transmettre si vous avez une adresse mail ou un ftp.
Qui peut intervenir pour la destruction ?

Cordialement, Guy

Bonjour

Peuvent intervenir les désinsectises présents dans les pages jaunes. Pour autant nous constatons que les particuliers détruisent eux même pas mal de petits nids qui commencent d'ailleurs à être assez gros maintenant. Bons nombre d'individus peu scrupuleux appliquent des tarifs exorbitants. Comptez en moyenne 100 € pour faire appel à un professionnel dans le bâtit. A côté de cela une bombe insecticide coûte 10 €, et si vous intervenez de nuit noire, ils ne volent pas. Vous envoyez un jet vers le nid pour détruire ceux dehors, injectez une petite partie de la bombe par le trou ou rentrent les insectes. Si vous sentez hésitant, ou peu sûr de vous, n'approchez pas du nid. Une tenue d'apiculteur qui protège des piqûres à la tête est très utile.
07/09/08
Ce nid se trouve sur une zone privée, château  . . . . ., et la mairie ne peut malheureusement pas intervenir... De nombreux enfants circulent dans le secteur pour leurs promenades quotidiennes. La vie des résidents est nourrie de peur et d'inquiétude...
Michel

Bonjour

Tranquillisez tout le monde, les frelons ne mangent pas les petits enfants, ni les adultes. Si vous ne vous approchez pas des nids, il n'y peu de risque de piqûres. Des gens vivent expérimentalement sous un nid de frelon à 3 m de hauteur.
Attention en cueillant des fruits, ne les dérangez pas, et les risques sont réduits. Prévenez les enfants et les adultes qu'ils seront douloureusement piqués si l'un deux tente des jets de pierre ou de tout objet en direction du nid.
Ils ne volent pas la nuit noire, c'est le moment choisi pour les détruire afin que tous les insectes soit dans le nid.

05/09/08
Bonjour

J'ai découvert accroché sous mon toit un nid grosseur d'un ballon de foot le 5 septembre au soir. Il a été réalisé a mon insu, sans que je remarque la présence des frelons, à moins de 50 cm de la fenêtre de ma cuisine.
Ayant un produire puissant je l'ai détruit immédiatement sans prendre beaucoup de risque, ne' sachant pas que l'étude était organisée.
J'ai compté une population de bestioles mortes (estimé serait plus juste) à plus de 500. J'ai détruit immédiatement les rayons bourrés d'individus qui allaient rapidement prendre leur envol, toutes les cellules étaient pleine de larves. Ma remarque est la suivante :

- construction du nid en quelques jours (2 à 3)
- en même temps évolution extrêmement rapide des éléments composant la famille
- discrétion des bestioles que je n'ai jamais vue à l'intérieur de mon habitation
- poids extrêmement lourd d'un rayon
- quasi impossible de brûler un rayon.

Je pense avoir un autre nid dans un nichoir à oiseaux que j'ai installé dans un arbre chez moi. D'accès facile, pas très haut, je détruis dans la foulée ou souhaitez vous suivre l'évolution ? 
Bonjour
- construction du nid en quelques jours (2 à 3)
Avez vous vu le départ du nid ? Il faisait la taille d'un œuf au départ. 
J'ai détruit immédiatement les rayons bourrés d'individus qui allaient rapidement prendre leur envol.
Un insecte met 5 semaines pour éclore, 
 je détruis dans la foulée ou souhaitez vous suivre l'évolution ?
Henri

Bonjour
- construction du nid en quelques jours (2 à 3)
Avez vous vu le départ du nid ? Il faisait la taille d'un œuf au départ.

J'ai détruit immédiatement les rayons bourrés d'individus qui allaient rapidement prendre leur envol,
Un insecte met 5 semaines pour éclore,

je détruis dans la foulée ou souhaitez vous suivre l'évolution ?

Actuellement les observations se poursuivent sur des nids suivit depuis le départ en mai ou juin. Vous pouvez vous l'observer quelques temps, voir si les frelon de retour au nid portent des boulettes avec leurs pattes avant. Observer également si le nid grossis, le nombre d'insectes qui sortent toutes les 1/2 heures par exemple. S'il est dans un petit nichoir, il est possible qu'il soit très vite abandonné. Si vous observez des allers et venues rares, après l'avoir observé quelques jours détruisez le et ouvrez le nichoir pour voir s'il y a des œufs, des larves ou des nymphes. 
Merci de nous tenir informé de ce petit nid et de vous rendre à :http://www.frelon-asiatique.com/signalement-site.html
pour signalez vos nids afin qu'ils soit mis à la disposition des scientifiques qui viennent directement chercher les informations dans ce fichier
01/09/08

Aujourd'hui 1 septembre 2008, Mr M. jean Claude, possesseur de ruche m'a montré deux spécimens de frelon asiatique qu'il a détruit devant une de ces ruches. 
Philippe

Bonjour
Pouvez vous essayer de savoir comment se fait il qu'il a des frelons devant ses ruches. Serai ce qu'il n'a pas correctement piégé les jeunes reines ? ou pas suffisamment.

Dans mes conférences j'ai annoncé que les apiculteurs qui auraient fait le nécessaire ne devraient pas avoir à leur ruches de frelons Vespa velutina nigrithorax en 2008. C'était déjà le cas de personnes qui en 2007 en Gironde avaient mené une campagne de piège à jeunes reines sur leur rucher. Ils avaient une toute petite pression des frelon presque négligeable courant 2007. Le rucher sur lequel un plan de capture drastique a été appliqué, n'a à ce jour pas de frelon Vespa velutina nigrithorax de présent. Attendons . . . .

Chacun croit avoir la bonne méthode de piège, mais reste à comparer 2007/2008. Pour ma part sans connaître au début de mes conférences les résultats Girondins 2007, je croyais déjà à la possibilité de réduire voir d'éliminer les frelons aux abords des ruches. Pour autant j'ai mis plusieurs territoires en tests en 2008. Nous devons attendre encore un peu pour avoir une estimation, et une certitude au 15/12/08.

07/08/08
 Bonjour Christian, 
j'ai repéré 3 frelons asiatiques dans mon jardin la semaine dernière, pas en même temps à 2 jours d'intervalles, par contre lundi dernier est passé devant moi à 1.50 mètre environ un ovni ! Je n'ai pas su de quoi il s'agissait , mais j'ai eu le temps de le voir c'était un frelon énorme il volait moins vite que les autres vu les jours précédents sa longueur était d'environ 10 cm oui je dis bien 10 centimètres quasiment la taille d'un petit moineau, je n'ai pas vu de photo de ce type d'insecte sur wikipedia , serais-ce une reine ? As-tu la réponse ? Je n'ai jamais croisé de libellule ayant cette morphologie, mais le monde des insectes étant très vaste je donne ma langue au chat, j'ai des enfants ,ils jouent au jardin et je ne serais pas tranquille tant que je n'aurais pas trouvé de quoi il s'agit je vais faire le tour du voisinage avec des jumelles pour voir s'il y a un nid visible quelques part, je suis en zone naturelle intérieur rocade , ce ne sera pas simple, merci de ta réponse, 
cordialement Stéphane...

Bonjour

L'insecte que vous avez vu n'est pas une reine de frelon, car même une reine de frelon européen ne fait pas plus de 4/5 cm

Actuellement les reines de Vespa velutina nigrithorax ne sortent plus des nids. Certes il peut y avoir une reine qui a du refaire un nouveau nid car le premier a été détruit.

Un frelon de passage dans un jardin ne pique pas, qu'il soit européen ou asiatique. Pour autant il ne faut vouloir le chasser ou le tuer, ni le déranger dans sa quête de nourriture. Ainsi il repart tranquillement. S'ils sont sur des fruits vous devez simplement faire attention avant de cueillir un fruit qu'il n'y a pas de frelon dessus ou dedans . . . c'est le cas le plus fréquent de piqûre. Les accidents arrivent près des nids, en taillant les haies ou en secouant les arbres.  De même à l'intérieur ne pas toucher ou taper les supports (charpente, poteau etc. ...) de nid : car c'est piqûres et ennuies garantie.

 Ce que vous avez vu peut aussi être un nouvel insecte qui commence à coloniser la France

07/08/08
Bonjour
j habite a gradignan 33170 .Il y a un nid de frelon asiatique installé dans l arbre chez mon voisin 2 allée du muguet .Plus de 50 cm de diamètre a 20 m du sol .La mairie ,la ville ne veulent rien faire .Bravo .Je l observe tlj a la jumelle .Il grossi tjs . Que faire pour l éliminer ?

Bonjour
Nous étions l'an dernier en 2007 en l'an 1 du frelon vespa velutina nigrithorax. Pourquoi un nom si compliqué ??. C'est l'une des 23 espèces de frelons vivant en Asie, donc en attendant qu'il en arrive une autre espèce autant se familiariser avec sont nom perso.

Bonjour

Pour l'éliminer :
Une échelle dix mètres si possible
4 tubes iro d'électricien de 3 m. chacun
un petit quart d'un sachet d'un produit commercial "ACTO" dosant à 10% de cypermétrine.
http://www.frelon-asiatique.com/asie/destruction-frelon-asiatique.html
L'opération est bien sûr à vos risques et périls. Nous ici nous nous sommes entraînés, nous y arrivons assez bien. Pour autant continuez à l'observer et ne vous inquiétez pas de trop, un de plus ou un de moins, cela ne change pas la donne. Viendra un moment ou les autorités vont devoir ne plus faire la sourde oreille. En attendant pour limiter les dégâts sur l'environnement, piégez avec le modèle de nos pièges résidentiels. Suivez l'actualité sur :
http://frelon-asiatique.com/asie/08/news/
et inscrivez vous à la liste de diffusion.

 D'ici le printemps prochain il devrait y avoir des nouvelles intéressantes dont une visite par les scientifiques des territoire piégés courant fin novembre ou début décembre. Actuellement les 4 principaux instituts scientifiques sont sur le terrain pour 3 ans (MNHN qui pilote l'étude, le CNRS, l'INRA et le CRD). Ils nous seront précieux dans les moyens à privilégier pour luter contre cet intrus.
03/08/08
Après notre communication téléphonique il m'aura fallu quelques semaines pour tuer ces frelons....sans difficultés avec votre méthode du journal mais qui demande une petite préparation psychologique...2 je crois RESTENT EN VIE, il faisait à peine nuit.

Je trouve lamentable que cela coûte aussi cher entre 80 et 130 euros confirmés pour un insecte nuisible et ce n'est pas encourager sa destruction !

J'ai appris qu'il y en avait eu tout près à 2km à COIRAC mais le maire ne semble pas sensibilisé à ce fléau ! MERCI POUR VOTRE AIDE

A QUI PUIS JE ÉCRIRE POUR EXPRIMER CE MÉCONTENTEMENT 
Marie Claire


Bonjour

Félicitations pour votre courage, je connais cela et le dernier déplacement de la caméra devant le nid en observation a été un moment fort, même pour moi qui suit pas mal habitué à ces insectes.

Pour ce qui concerne le prix de la destruction, le tarif raisonnable est : la tarification au km de déplacement et au temps passé.
Donc pour 25 km aller et 25 km retour, avec 1/2 à une heure sur place cela fait de 80 à 130 euros. 
Personnellement je vais intervenir auprès de ma communauté de commune pour quelle prenne en charge une partie du prix, voire de la totalité. (50 euros d'aide serait un bon début)
A l'avenir chacun pourra se protéger gratuitement afin de pas avoir de nid de frelons asiatique chez lui, pour l'instant nous devons attendre la chute des feuilles pour savoir quel est le moyen efficace de protection contre les nids de frelons asiatiques. Pour vous plaindre : 5 adresses
 
Mr le Préfet de votre département
Mr le Sénateur
Mr le Député
Mr le Président de la communauté de commune
et enfin Mr le Maire de votre commune
 
Ici en Dordogne nous sommes "organisé" s'il peut se dire organisé par le Préfet qui vient de subir un échec monumental avec la campagne des pièges à jeunes reines. Seules deux communauté de commune ont piégé de façon significative : 1500 jeunes reines ont été capturées sur 11 communes. L'ensemble du département a capturé moins de 500 jeunes reines.
 
C'est un immense échec, mais pour autant le Préfet a eu le courage d'essayer. C'est mieux un échec que l'immobilité des autres département au printemps 2008. Reste nous et nos deux communauté qui avons utilisé un autre protocole de piégeage et nos 1500 captures. C'est là qu'il faut creuser

 

Bonjour
J'ai acheté une maison
Pour la première fois j'ai vu ses frelons dans mon jardin.

Après un peu d'observation j'ai localisé un énorme oeuf de Paques (80cm/1m) en haut d'un arbre(environ 10m du sol) a seulement 15 m d'un lotissement dont je fais parti.
J'ai signé ce fais à la Mairie verbalement.. Bof........
A qui dois je m'adresser pour qu'une action soit entreprise, avant cet été, sans danger pour les habitants du quartier. (Commune de 3000 habitants)
merci de votre réponse P.H.
 
Bonjour

Actuellement vous n'avez pas grand chose à faire. Ils vont tous mourir dans le début de l'hiver. Le nid va perdre son enveloppe, et devenir gris ou noir. Il n'y aura plus jamais de frelon asiatique dans ce nid.

Nous continuons à détruire pour prélever des frelons pour études génétiques, mais seulement pour cela. Les colonies sont déjà faibles ou abandonnées en général. Le signe de faiblesse ou d'abandon est des attaques des oiseaux qui font des trous.

Dès janvier il vous faudra motiver vos voisins afin qu'ils consultent www.frelon-asiatique.com. Ils et vous y trouverez des dernières techniques (en cours de recensement) de pièges et d'appât à jeunes reines. Ces pièges seront à mettre en place dés février. Vous pouvez dès maintenant faire provision de bouteilles plastiques pour construire des pièges.
Ch C
Bonjour
Félicitation pour tous ces nids détruit, comment ont il été détruit. Si vous assistiez à d'autres destructions pourriez vous nous conserver une dizaine de frelon ramassés sous le nid après destruction pour analyses génétiques(conservés au congélateur ou dans l'alcool à 95°)
Avez vous connaissance de nid qui était dans votre région en 2006 ? 
Merci pour ces signalements. Ch C

Bonjour
Pour répondre à votre mail, sachez que votre site et particulièrement intéressant.
Je suis garde chasse et piégeur sur ...... Ma fonction me permet de sillonner les territoires de commune, c'est la raison de la découverte de ces nids qui sont parfois bien camouflés. 
Les nids ont été détruits au fusil (plombs 7 et demi) compte tenu de leur inaccessibilité et début de soirée pour plus de sécurité. 
Deux nids sur les quatre découverts ont été détruits par mes soins avec l'aide de collègues car leur destruction demande environ une dizaine de coups de fusils. Ces derniers se sont avérés entièrement vides.
Je ne manquerai pas de vous conserver si possible quelques frelons lors de futures destructions. 
Il n'y a eu aucun nid recensé sur la commune en 2006.
En attendant, je vais confectionner plusieurs pièges pour le printemps prochain et essayer de mobiliser les bonnes volontés pour lutter contre ce fléau.
Bien cordialement, A.V
Bonjour
Nous venons de découvrir un essaim de frelons asiatiques d'une bonne dimension 70/50 environ sur la cime d'un acacia d'une hauteur de 15 m environ, dans notre bois à 50 m de la maison... (canal à 200 m, piscine à 50 m)
Quelle est la meilleure façon de s'en débarrasser ?
Peux-t-on prévoir de couper l'arbre dont le diamètre est de 30 environ ?
Le nid actuellement est-il vide ou pas ?
Merci de votre réponse
Cordialement
B.V

Ils vont tous mourir, en tout cas aucun risque que le nid soit actif en 2008. 
Nous nous continuons à détruire des nids pour prélever des frelons pour analyses génétiques.

Ce n'est pas utile de couper l'arbre

Il est en train de se vider, avec le froid il vont tous vont périr, le nid va se détériorer (les oiseaux vont s'en charger)
Cordialement Ch.C.

 
Continuez à nous transmettre vos localisations 2007 de nids de frelon d'Asie avec si possible les coordonnées latitudes et longitudes. Vous pouvez utiliser notre carte de localisation à : perigord/nids.jpg
Pour indiquer la latitude et la longitude si vous n'avez pas de GPS, utilisez le lien suivant : GPS-frelon
 
 
 Nid de frelon asiatique de +/- 3 000 ouvrières  Vespa Velutina Nigrithorax, destructeur d'abeille.
Essaim photographié à Sarlat le 15/09/07  (Ø 45/50 cm). 
Il pourrait y avoir 1 500 ouvrières et 6 000 cellules dans un tel nid. (source bavards du net)
Un nid Aquitain est compté
 Nid de frelon asiatique à 6 m de haut sur un noyer,

Précédent

Sa
 

Accueil

l SommaireComportements l Hibernation l Signalements l Pièges l Destruction l Contact l Rétrospective l
l Localisation des nids l Surveillance aérienne l Histoires l Combinaison l Éradication !

Fichier créé le 09/09/2007 - mise à jour le mercredi 07 avril 2010 - Christian Ceyral