Frelons asiatiques prédateurs des insectes pollinisateurs
Comment l'éradiquer chez soit (micro secteur 2 km de diamètre (01) & (02)

l Actualités l Sommaire 2010Pages 2009 l Sommaire 2009 l Pages 2008 l Échec l

Accueil

Animated Gifs

 

Octobre 2010

© Christian Ceyral 
Les nids se découvrent peu à peu, les feuilles tombent laissant à nu les nids de frelons à pattes jaunes. C'est la stupéfaction constaté à Montignac dans la Cité Léo Peyrat où un énorme nid s'est dévoilé à 8 mètres de haut seulement. Bien évidemment il a été enlevé immédiatement de nuit et il va rejoindre les congélateurs du MNHN.

Quelques soucis de l'espèce ont été observés dans les descentes de nids d'octobre 2010. Ces soucis que rencontrent les frelons à pattes jaunes seraient ils passagers, dû à une année défavorable, ou à une évolution trop rapide de l'espèce. L'observation va se poursuivre afin de localiser le problème qui pourrait à terme peut être les affecter sérieusement. Pas de conclusions dans l'immédiat, il va falloir être patient pour avoir des certitudes. 

Les doses de produits chimiques doivent être augmenté dès la fin octobre afin de ne laisser aucune chance aux jeunes reines qui sont élevées pour la reproduction de l'espèce de l'année suivante. Contrairement aux idées véhiculées précédemment, c'est maintenant qu'elles sont dans les nids. Un jour elles sortirons du nid et n'y reviendront plus. Donc c'est avant leur départ qu'ils faut les éliminer. La présence des jeunes reines dans les nids est concomitante avec les gros besoins en glucide des colonies de frelons.


A la fin octobre 2010, les frelons ne ramènent que très peu de boulettes de protéines. Donc la prédation sur les ruches doit être minime au 30/10/2010. Cela donne à penser que les jeunes reines sont dans les nids. Cette année, les nids seraient ils plus avancés que les années précédentes ?.

Si certain d'entre vous ont encore des grosses captures d'abeilles merci de nous le faire savoir.

Pour la troisième année consécutive les abeilles de la serre de Galinat n'ont pas été importunées par les frelons à pattes jaunes, Au printemps de cette année plus de pièges à jeunes reines, seulement la capture manuelle de celles qui avaient commencé un nid proche des colonies d'abeilles. Voilà . . . rien ne sert de courir, il suffit seulement d'être sur le bon chemin avec les bonnes chaussures au bon moment. Un apiculteur du Lot a lui aussi réussit encore cette année à ne pas être importuné par ces maudits frelons.


La capture manuelle est le seul moyen connu pour éviter les dégâts 
des frelons à pattes jaunes sur les colonies d'abeilles.
 
Même les chinois ne savent pas faire ! !
Et du coup c'est une multitude d'insectes qui sont épargnés par l'absence des nids de frelons

          
La jeune reine fondatrice
, elle est comme l'eau vive
Elle court comme un ruisseau, que les apiculteurs poursuivent
Courez, courez vite si vous le pouvez
Jamais, jamais vous ne la rattraperez

(avec vos pièges à jeunes reines)

 

z  Fichier créé le25/10/2010 - mise à jour le samedi 30 octobre 2010 - Rédacteur : Christian Ceyral