Frelon européen ou asiatique : comment les différencier ?

Échec des pièges à jeunes reines en Dordogne

Accueil 16/05/2010
© Christian Ceyral 

Cette année 2010 sera l'année de confirmation de l'inutilité totale des pièges à jeunes fondatrices. Il est déjà signalé des constructions de nid près des pièges. Certains font de la résistance. Ils piègent les jeunes reines, et se préparent aux pièges d'été et d'automne. Là est la preuve qu'ils n'ont aucune confiance dans les pièges à jeunes reines de printemps. 

Il y a plusieurs alternatives aux frelons.
 - a les pièges de printemps éliminent les fondatrices de nids, donc pas besoin de pièges ensuite
 - b les pièges de printemps sont inutile, mais pas seulement, il massacrent des insectes innocents.
 - c détruire uniquement les fondatrices qui chassent la protéine manuellement. Ne pas faire de misères à celles qui ne chassent pas la protéine car elles peuvent être utile à la lutte contre le nombre de nid.

Solutions :
Il faut poser sa bedasse, s'asseoir à l'ombre, prendre un peu de liquide pour oxygéner le cerveau et  . . . 
réfléchir
- 1 si les pièges de printemps sont utile ceux de l'été et de l'automne ne seront pas nécessaires
- 2 si les pièges de printemps sont inutile, ceux de l'été aideront ceux qui n'ont rien fait au printemps avec les fabulations des apiculteurs aquitaines. 

La disparition des nos actuelles abeilles chez une majorité d'apiculteurs qui ont comme seul intérêt la production de miel est inéluctable. Cantonner les abeilles à leur rôle de pollinisation sera possible encore longtemps. Les abeilles sont reproductibles à l'infini. Des informations de bonne source (non vérifiés pour l'instant) nous laisse croire à l'abeille qui n'est pas impactée par les nombreux traitements de l'agriculture productive. Car sans ces traitement (15 sur pommiers en moyenne) aucune utilité de l'abeille, il n'y aura pas de fleurs à polliniser. Bien évidemment le vieux continent européen est hors sujet comme toujours.

Les abeilles domestiques éliminées par les frelons sont quantifiables. Il est facile de les remplacer et de maintenir le même nombre de colonie. La mortalité des abeilles n'est pas dû qu'au frelons. Les régions où il n'y a pas de frelons à pattes jaunes, les colonies d'abeilles meurent en grand nombre et ce dans tous les continents. 

Nos autres insectes, à ma connaissance personne ne sait dupliquer les colonies d'abeilles sauvages. Un secteur d'activité économique important ne compte plus sur la pollinisation des insectes présents dans la nature pour préserver ses revenus. Le commerce est bien installé, et les maraîchers font appel à des vendeurs de caisses à bourdons qui assurent la pollinisation des légumes sous serre et de plein champs. Une des espèces élevée est le Bombus terrestris. Il est noir, avec une bande jaunes entre tête et thorax, une autre de même couleur au début de l'abdomen et une bande blanche à l'extrémité de l'abdomen. Son utilisation est indispensable pour les cultures de tomates, d'aubergines et poivrons. C'est la même famille que l'abeille (apidae)

La campagne 2010 des pièges à jeunes reines est sur le point de se terminé. Pour certain elle est même terminée. Encore des prises records sur la vallée de la Dordogne sarladaise. Bien sûr au milieu des pièges les petits se découvrent peu à peu. 

L'inquiétude est grande à la serre de Galinat. 
17 départs de petits nids
(30/05/2010). 
21 départs de petits nids (03/06/2010). 
17 juin dernière des jeunes reines capturée(22). Depuis plus personne, aucune jeune ouvrière. 

Serai ce une nouvelle découverte !. Les captures manuelles de fondatrices qui ont des nids construits ouvrent elles la voie à un nouveau nid sous 5 à 10 jours ?. Ces nids sans fondatrices pourrait il être colonisés par une nouvelle reine ?.
Si cela devait se confirmer, l'année prochaine il ne faudrait pas capturer les fond
atrices au premier passage, mais attendre au moins 3 semaines. Le marquage des reines va intervenir la semaine prochaine (marquage numéroté) s'il en vient encore. Les deux fondatrices qui ont des nids distants (+/-20 km) vont être marquées et dans un second temps échangées de nids. Ce sera une partie de la réponse sur la colonisation d'un nid par une reine. Dés que possible, l'échange sera fait sur des nids plus distants.

L'inquiétude qui est sans réponse : un reine peut elle coloniser un nid construit par une autre reine disparue ?. Dans ce cas, les petites ouvrières peuvent arriver d'un jour à l'autre, car la première a été capturée le 10 avril 2010. Ce premier nid n'a pas été repris c'est sûr, car les ouvrières seraient déjà nées et viendraient aux ruches.

Une présumée fondatrice a été marquée le 17 mai, elle n'a jamais été revue aux ruches. Cette dernière était une vagabonde qui ne s'est pas intéressée aux abeilles. C'est la raison pour laquelle je l'ai marquée et relâchée. Le marquage d'une fondatrice au "blanco" a tenu 3 semaines, elle a sont nid en vallée Dordogne. Du matériel de marquage est attendu semaine prochaine.

Combien de temps faudra t il pour qu'enfin les responsables apicoles français admettent l'échec qu'ils ont fabriqué de toute pièces sans aucune connaissance biologique des frelons en général. 

2010, c'est pour l'instant 800 % d'augmentation du nombre de départ de petits nids autour des ruches de la serre de Galinat (actualisé au 30/05/2010)

Accueil

l SommaireComportements l Signalements l Pièges l HibernationContact l Rétrospective l Pour rire l
l Sécurité l Destruction l Éradication l Localisation des nids l Surveillance aérienne l Comptage l
Études l

z  Fichier créé le 01/01/2010 - mise à jour le mercredi 06 octobre 2010 - Rédacteur : Christian Ceyral 
Statistiques mois de novembre 2007 : c'est 1372 visiteurs 6669 pages ouvertes
Statistiques mois de mars 2008 : 3600 visites 13000 pages ouvertes